Histoire de l’Art

Art du Verre
15 juin 2020

Histoire de l’Art

Quelques mots sur le cours d’histoire de l’art… par Cathy Merpoel

Ce soir-là, après avoir visualisé un extrait du sketch de l’humoriste Alex Vizorek, intitulé « On va parler d’art », le professeur nous posa la question « Qu’est-ce que l’art ? »

Ca y était, le débat était lancé…

Elle nous accorda quelques instants de discussions avec nos voisins et voisines, dialogues et amitiés nouvelles !

Des échanges dynamiques et interactifs s’ensuivirent, chacun exprimant oralement ses idées, lançant des pistes de réflexion. Carine intervient afin de préciser certaines questions, de donner un éclairage ou de partager ses connaissances. Elle n’oublie pas de répéter clairement les nombreuses interventions orales pour permettre aux scribes de rédiger le compte-rendu des discussions. Approches thématiques, curiosités, spontanéité, transversalités, des mots appropriés à ce genre de séances…

D’autres exemples d’interactions illustrent ce cours enthousiasmant, enrichissant et passionnant, quand, pour nos fameuses analyses esthétiques, le groupe est invité à s’interroger et à découvrir les pistes lancées par le professeur.

Carine nous emmène vers un voyage artistique riche en émotions et en découvertes, nous nous promenons, transportés dans le temps, et dans l’espace des œuvres présentées, pour notre plus grand plaisir d’apprendre et notre épanouissement.

Affamés de plus de connaissance de l’art, nous apprenons à regarder, sous tous les aspects, en perdant tout a priori. Analyses, introspection, surpassement de soi  éveillent nos sens et améliorent nos capacités d’observation.

Et puis, c’est magique !  Nous trouvons du sens là où notre pauvre vision réduite, notre inculture, ne pouvait retenir d’un tableau ou d’une sculpture qu’une impression générale de sensations absconses et confuses.

Ce nouveau regard nous permet de retrouver des racines, de décoder des langages artistiques et leurs messages. Nous osons entrer dans des rêves et y ressentir des émotions aussi variées, nombreuses et contradictoires que possible.

Bref ! Nous rentrons en nos foyers l’esprit nourri de perspectives aériennes, le cœur comblé d’émotions vives, les oreilles emplies d’échos colorés de contrastes, les doigts avides de touches picturales et les yeux éblouis de lumière inventée.

Professeurs

Carine Meuwis (TOURNAI, mercredi de 18h à 20h30).

Benoît Abeele (COMINES/HOUTHEM, lundi de 16h10 à 17h50 et mardi de 15h50 à 16h40).